Le 1er séjour de vacances organisé par insieme-Genève a été mis en place dès la création de l'association en été 1959. L'organisation des séjours de vacances durant l'été est la plus ancienne prestation fournie par l'association et elle demeure aujourd'hui l'unique prestation offrant un service direct aux personnes vivant avec une déficience mentale.

En 1976, une convention concernant la colonie de Genolier est signée entre la Ville de Genève, la Société des colonies de vacances de Genève-Ville et l'Association de parents et d'amis de personnes mentalement handicapées. Cette convention fixait les modalités de location de l'ensemble des locaux, y compris le terrain environnant. La Ville assurait les travaux d'entretien des constructions par le biais d'une subvention. A cette époque, l'association de parents organisait 2 séjours de vacances durant la période d'été.

En 1980, la Société des colonies de vacances de Genève-Ville fait don de la colonie de Genolier à la Ville de Genève. Les locaux n'étant malheureusement plus adaptés aux besoins et aux normes de sécurité en vigueur, la colonie a été fermée en 1981.

En 1986, la Ville obient de la commune de Genolier, propriétaire du sol, un droit de superficie qui est constitué pour une durée de 50 ans, valable jusqu'en 2036.

En 1987, le Conseil municipal de la Ville vote le crédit de construction de 9'970'000 francs destiné à la réalisation de la nouvelle colonie pour personnes handicapées de Genolier. Les travaux débutent cette même année.

En 1989, les travaux sont achevés. La nouvelle colonie est inaugurée. Une convention tripartite est alors signée entre la Ville de Genève, insieme-Genève et la Fondation Ensemble. Cette convention a pour objet de régler les modalités de mise à disposition de l'établissement, par la Ville à l'association de parents. Les modalités d'exploitation et d'entretien de la colonie de Genolier sont confiées à la Fondation Ensemble. A cette époque, le comité d'insieme-Genève avait souhaité que la Fondation Ensemble assure la gestion administrative et logistique de la colonie.

Depuis l'été 1990, l'association organise chaque été dans ce lieu entre 2 et 5 séjours de vacances. D'autres utilisateurs accueillant des personnes vivant avec une déficience mentale utilisent la colonie de Genolier très régulièrement (les institutions de la Fondation Ensemble, Cap Loisirs, ainsi que des institutions du canton de Vaud).

En décembre 2003, la Fondation Ensemble a souhaité dénoncer la convention tripartite qui la liait à la Ville de Genève et à insieme-Genève pour des raisons compréhensibles de priorités. En 2004, des rencontres et des bilans de gestion ont été entrepris avec la Ville de Genève, insieme-Genève et la Fondation Ensemble. Le but était de déterminer clairement les points à développer dans la gestion de la Colonie pour d'une part l'adapter aux besoins actuels des personnes handicapées et d'autres part pour en augmenter le taux d'occupation.

Suite à ces rencontres et discussions, le comité d'insieme-Genève a jugé primordial que cette Colonie reste réservée prioritairement aux personnes en situation de handicap mental du canton. Parallèlement, la Ville de Genève a émis le souhait de convertir la convention tripartite en convention bipartite et, en l'occurence, a souhaité qu'insieme-Genève soit cette 2ème partie.

L'année 2005 a donc été mise à profit pour déterminer les besoins actuels de la Colonie de Genolier et mettre en place un nouveau projet institutionnel et de gestion financière qui permettra d'assurer la pérennité de la Colonie en tant que lieu consacré prioritairement à l'accueil des personnes en situation de handicap mental. Ce projet a été présenté et accepté par la Ville de Genève en mai 2005. Une nouvelle convention entre la Ville de Genève et insieme-Genève, des nouveaux tarifs, des nouveaux contrats sont entrés en vigueur dès le 1er janvier 2006.

Parallèlement, et grace au soutien de donateurs privés, des travaux de rénovation et d'adaptation ont été entrepris pour le mobilier et les structures intérieures des bâtiements (cuisines) afin de les rendre le plus confortables et adéquats aux besoins des locataires en situation de handicap. En 2013, toutes les peintures intérieures seront refaites et une nouvelle place de jeux extérieure sera à la disposition des locataires.

Depuis la reprise de la gestion de la colonie par insieme-Genève et les divers travaux effectués en 2006, le taux d'occupation de la colonie a significativement augmenté jusqu'à atteindre son maximum en 2008. Depuis lors, la colonie est inscrite sur le portail www.groups.ch et les réservations affluxent désormais de toute la Suisse.

Pour insieme-Genève, le challenge est important. Pour faire en sorte que la Colonie de Genolier reste dédiée prioritairement aux vacances et aux loisirs des personnes en situation de handicap mental à Genève, l'association va devoir rapidement compter sur des appuis tant publics que privés. Mais si insieme-Genève a relevé ce défi, c'est aussi parce qu'elle sait qu'elle n'est pas seule à estimer l'intégration des personnes handicapées dans la société comme importante. De même, l'accès à des temps de vacances adaptés pour ces dernières est une facette incontournable de l'intégration aujourd'hui.